Le kung fu / jeet kune do

Le jeet kune do est un art martial créé aux États-Unis par Bruce Lee aux alentours de 1964.
Il ne s'agit pas à proprement parler d'un style de combat, mais plutôt d'un concept qui consiste à étudier plusieurs arts martiaux pour faire évoluer sa propre pratique. On absorbe ce qui nous est utile, on rejette ce qui ne l'est pas et on ajoute ce qui nous appartient.
 

Le JKD comporte des coups de pieds propres au kung fu wushu du nord et à la boxe française, des coups de poings de la boxe anglaise, des mouvements de l'escrime, du karaté, de l’aïkido et du jiujitsu.
Une considération importante : Lee cultivait l'idée de "fluidité", à savoir, d'évolution constante ; le pratiquant ne doit pas s'en tenir à son art, il doit le faire évoluer, il est inutile de conserver la tradition si on ne la fait pas fructifier. C'est le combattant qui fait l'art et non l'art qui fait le combattant. Le combattant s'exprime à travers son art. Et comme chacun est différent, chacun s'exprime autrement..
 

Le kung fu a été codifié au Vème siècle dans le célèbre temple de Shaolin. Les moines ont appris le bouddhisme en même temps que les rudiments de la boxe chinoise afin de renforcer la discipline du corps et celle de l'esprit. Pour protéger leur temple, les moines devinrent de grands guerriers et développèrent le kung fu.
 

Le kung fu s'étend à énormément de domaines comme les techniques de maniements d'armes. Il existe en Chine de nombreux styles de combat à mains nues ou avec des armes.

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Leroy Jean-Baptiste